Difficultés à monter les escaliers: causes et solutions

Avez-vous déjà dû monter des escaliers, arriver au sommet et penser : “quelle lutte !”, même quand il ne s’agissait que de quelques marches ? Certainement, il y a des jours où vous pouvez être plus fatigué, ou des périodes particulièrement stressantes qui n’aident pas à garder la forme, mais franchir des marches d’escaliers est pour beaucoup de gens une activité quotidienne et ne devrait pas être un obstacle à leur liberté de mouvement.

Mais que faire lorsque ce geste, qu’on considère souvent comme acquis, devient difficile à reproduire ? Quelles pourraient en être les causes ? Franchir l’escalier et ressentir immédiatement une fatigue, au point de ne pas pouvoir monter toutes les marches en une seule fois et sans aide, peut être l’indice de plusieurs problèmes. 

Monter les escaliers : le fonctionnement anatomique

Il faut souligner qu’il s’agit d’un véritable exercice physique, impliquant différents muscles et articulations. Si l’activité est effectuée pendant au moins vingt minutes de manière constante, elle peut être considérée comme une forme d’entraînement, en outre confortable, libre et capable d’apporter divers bienfaits à notre corps : elle favorise le fonctionnement du système cardiovasculaire, tout en augmentant l’endurance physique. Elle renforce également les muscles des fesses et des jambes et aide à brûler efficacement les calories.

Si, par exemple, vous êtes en légère surcharge pondérale et n’avez pas toujours le temps d’aller en salle de sport, monter les marches peut être considéré comme une excellente alternative pour faire un peu d’exercice pendant la journée.

Le mouvement que l’on fait dans cette activité est aussi, du point de vue musculaire, remarquablement complexe, car deux phases alternent entre elles : celle de la suspension (dans laquelle le pied se détache du sol) et celle de l’appui (dans laquelle le pied revient toucher la marche). Bien qu’il s’agisse d’une succession d’actions qu’on accomplit naturellement à l’âge adulte, c’est un processus si particulier qu’aujourd’hui encore, aucun robot n’est capable de le reproduire.

Les problèmes qui peuvent survenir en montant les escaliers : symptômes et causes

Le premier problème que beaucoup de gens rencontrent au moment de gravir des marches d’escalier est l’essoufflement. Ce symptôme ne doit pas être sous-estimé et peut être un indice important pour le diagnostic de plusieurs maladies. En particulier, la dyspnée peut être principalement due à des problèmes cardiaques ou respiratoires, mais peut également être influencée par des facteurs neurologiques ou même psychologiques. Certaines conditions peuvent favoriser l’essoufflement, comme le fait d’être fumeur, de souffrir d’une capacité pulmonaire réduite ou de souffrir de surcharge pondérale et d’obésité.

L’anémie est une autre pathologie qui peut être en cause. Celle-ci provoque la sensation de fatigue, parfois forte, lors d’un effort physique même de faible intensité, en raison de la réduction de l’hémoglobine dans les globules rouges, responsable de l’oxygénation des tissus. En outre, il ne faut pas négliger la possibilité, en présence de preuves médicales valables, que le manque de souffle dans les escaliers puisse dépendre de maladies neuromusculaires et neurologiques qui, à long terme, compromettent les capacités motrices du sujet. La fatigue pourrait être un premier symptôme de muscles moins forts et moins réactifs.

Bien entendu, la simple fatigue, si vous faites de nombreuses marches, ne doit pas être confondue avec la dyspnée, qui survient au contraire chez le sujet même après quelques marches, ou du moins lors d’un effort physique qui, auparavant, était facilement supporté. À ces conditions possibles – qui doivent toujours être évaluées avec votre médecin de famille ou un spécialiste – s’ajoute toute une série d’autres problèmes qui peuvent survenir lors de la montée des escaliers, selon les personnes concernées.

Il ne faut pas oublier qu’une personne momentanément blessée peut se trouver en grave difficulté lorsqu’elle est confrontée à une volée d’escaliers. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, les marches à gravir deviendront un obstacle difficile à franchir sans l’aide d’une tierce personne. La même situation peut également se produire pour les personnes handicapées ou les personnes âgées, qui pour différentes raisons voient leurs possibilités de déplacement limitées.

Même si les hypothèses sont différentes, il est également nécessaire de parler de ces cas, car ceux qui émergent sont encore de sérieux problèmes pour faire les balances, qui vont limiter l’autonomie des sujets.

Quelles peuvent alors être les bonnes solutions, en fonction du problème ?

Les solutions pour se déplacer seul

Une fois la difficulté à monter les escaliers diagnostiquée, la première chose à faire est de consulter un spécialiste pour faire tous les contrôles nécessaires et évaluer ensemble une voie d’amélioration.

Par exemple, si la fatigue dépend d’un état de surpoids et de surcharge des articulations, la meilleure solution sera d’essayer de se remettre en forme, toujours suivi par un personnel qualifié. Si, par contre, le tabagisme est l’une des principales causes de dyspnée en montant les escaliers, il est bon d’essayer de réduire la consommation de cigarettes ou d’arrêter complètement, ce qui, associé à un exercice sain sur les conseils de votre médecin, pourrait vous faire vous sentir comme une nouvelle personne en peu de temps.

Lorsque la fatigue pour monter les escaliers est due à des problèmes permanents, ou en général à des pathologies plus graves, la meilleure chose à faire est toujours de parler à des médecins spécialisés et d’étudier avec eux les voies de physiothérapie et de réadaptation qui permettent une amélioration de la mobilité musculaire. Si cela, associé à des traitements médicamenteux, ne permet pas de résoudre le problème, ou si le sujet a besoin d’une aide extérieure, vous pouvez envisager d’utiliser un monte-escalier avec fauteuil.

Il en existe désormais de nombreux types, même pour les personnes plus attentives à l’esthétique et au design. Les monte-escaliers peuvent être installés dans des maisons privées ou des espaces publics et peuvent être une aide vraiment importante pour toutes les personnes qui ont des difficultés de mobilité et ne veulent pas renoncer à leur autonomie complète.

Les problèmes pour monter les escaliers peuvent être dus à diverses conditions, mais si vous prenez soin de votre santé, en vous adressant à des médecins spécialisés et en cherchant les solutions les mieux adaptées à vos besoins, aucun obstacle ne vous empêchera de profiter de votre liberté de mouvement.