Comment bénéficier de l’APA ?

Elle a pour but de leur permettre de recourir aux aides, aux personnes âgées, dont elles ont besoin pour accomplir les actes de la vie courante ; elle permet également de veiller aux personnes ayant besoin d’une surveillance régulière. Le bénéfice de l’APA n’est pas soumis à conditions de ressources.

Les règles de fonctionnement de l’APA

L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), est financée par les départements. Elle est attribuée selon les mêmes conditions sur tout le territoire. Les barèmes de la prestation sont identiques partout. Le bénéfice de l’APA n’est pas soumis aux conditions de ressources, mais le montant de l’APA dépend des revenus de la personne âgée concernée. L’APA  n’est pas récupérable sur succession. Il est possible pour une personne âgée dépendante, en déficit d’autonomie, de bénéficier de l’APA, qu’elle réside à domicile ou qu’elle soit hébergée en maison de retraite. Les conditions d’attribution sont les mêmes dans les deux cas, mais la nature de la prestation et le calcul de son montant diffèrent. L’APA ne peut pas être cumulée avec certaines aides sociales aux personnes âgées.

Comment en bénéficier ?

Toute personne âgée de plus de 60 ans et résidant en France peut bénéficier de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), à une seule condition : présenter une perte d’autonomie. Si la personne vit à son domicile, un “plan d’aide” est mis en place pour soutenir le bénéficiaire au quotidien.

Le niveau de l’allocation dépend du degré de dépendance de la personne âgée, mais aussi de ses  revenus. En effet, une participation financière peut être demandée au bénéficiaire. Les sommes versées au titre de l’APA ne sont pas récupérables sur sa succession. L’APA, n’est pas une aide qu’il est possible d’utiliser en toute liberté. Elle doit impérativement servir aux dépenses prévues dans le plan d’aide.

L’APA en maison de retraite ou à domicile

En maison de retraite, l’APA est une aide aux personnes âgées dépendantes dont l’objectif est de payer une partie du forfait dépendance. Elle est versée mensuellement, soit à la personne en perte d’autonomie, soit directement à l’établissement d’hébergement pour personne âgée. Le montant de l’APA dépend de trois éléments : le GIR auquel la personne appartient, c’est-à-dire son degré de dépendance ; les tarifs dépendance de l’établissement pour les différents GIR ; et les ressources du bénéficiaire. L’APA à domicile, est une prestation en nature personnalisée : elle finance des aides adaptées à la situation de chaque bénéficiaire.