Vacances d’été pour les seniors : le guide pratique !

Vacances d’été pour les personnes âgées, guide de choix

S’offrir des vacances est une décision qui profite à la qualité de vie d’une personne âgée et qui, si elle est planifiée avec quelques soins simples, apporte des avantages tant au niveau du bien-être physique et émotionnel que relationnel.

Le secteur des vacances pour les plus de 65 ans a évolué pour répondre aux besoins des personnes âgées autonomes et non autonomes, avec des solutions attentives aux différents besoins de la personne et à ses différents états de santé et avec un coût adapté aux possibilités de dépenses d’un retraité moyen. Des installations accessibles font des vacances d’été une opportunité viable pour la plupart des personnes âgées et des familles.

Voici un bref guide pour vous aider à choisir des vacances été séniors réussis.

Quand et où aller : planifier des vacances adaptées aux personnes âgées

L’absence d’engagements professionnels permet aux personnes âgées de planifier des vacances d’été en dehors de la haute saison. Cela signifie pouvoir bénéficier de sejours seniors plus détendu dans des endroits moins fréquentés, dans des établissements d’hébergement qui peuvent accorder à l’invité une attention supplémentaire à un tarif basse saison. La période utile pour des vacances à la mer est approximativement d’avril/mai à septembre/octobre (selon la latitude) et pour un séjour à la montagne de juin à septembre.

La climatothérapie fournit des conseils utiles pour choisir le lieu de vacances qui peut apporter le bénéfice climatique nécessaire en fonction de l’âge et des pathologies éventuelles.

En général, lorsque vous partez en vacances, il est bon d’éviter les changements brusques de température et les changements soudains de style de vie par rapport à l’endroit où vous vivez, pour permettre au physique une adaptation progressive.

Les vacances à la plage conviennent aux personnes âgées qui souffrent de troubles respiratoires et qui, pendant l’hiver, ont subi des influences, des rhinites et des bronchites et à celles qui ont des tendances anémiques. Il stimule la production de vitamine D, l’appétit et le métabolisme et est recommandé pour la convalescence. Il convient également aux patients cardiaques, à condition d’éviter les mois les plus chauds, alors qu’il n’est pas recommandé pour ceux qui ont de graves problèmes de reins, de foie ou qui souffrent d’artériosclérose. Il est essentiel de s’exposer progressivement au soleil et jamais aux heures centrales, de porter des chapeaux hauts et de la crème solaire, d’augmenter progressivement la durée des baignades en mer et des promenades sur le rivage, idéal pour stimuler la circulation et respirer l’iode. Une alimentation plus légère et riche en sels minéraux est recommandée, car le climat marin ralentit le système digestif, et l’eau est abondante. La montagne a un grand pouvoir régénérant sur les personnes âgées, grâce à la bonne qualité de l’air, au climat sain et généralement venteux et aux températures jamais excessives. Il est indiqué pour les personnes souffrant de diabète ou de déséquilibres thyroïdiens. Une personne âgée souffrant d’une maladie cardiaque ne doit pas dépasser l’altitude de 1000-1200 mètres, alors qu’une personne en bonne santé peut aller jusqu’à 1500-1700 mètres. La montagne permet de mener une vie plus active, de se consacrer aux promenades en forêt, à la marche nordique, aux petites randonnées et à la pêche sportive. Dans de nombreuses stations de montagne, il existe des parcours de santé balisés et équipés de bancs, d’aires de repos et d’un fond régulier, également adaptés aux personnes à mobilité réduite ou aux personnes en fauteuil roulant.

Un séjour au lac n’a aucune contre-indication et des vacances dans les collines sont considérées comme les plus adaptées pour les patients cardiaques graves, grâce aux changements de température limités et à une bonne oxygénation.

Une station thermale est la solution idéale pour ceux qui veulent combiner des traitements de spa pour soulager les maladies liées à l’âge et les affections chroniques. Une cure thermale doit être le résultat d’une prescription médicale et peut être prise en charge par le Service national de santé, qui offre 12 jours de traitement par an dans les stations thermales aux citoyens qui remplissent certaines conditions. Pour plus d’informations, veuillez contacter votre ASL.

Pour ceux qui préfèrent les vacances actives et le tourisme culturel, il existe des voyagistes spécialisés pour le troisième âge, qui ont à cœur le confort du voyage, le séjour dans des installations équipées et avec des menus personnalisables, des itinéraires et des parcours faciles et pas trop fatigants.

La croisière est une solution idéale et flexible pour des vacances seniors  plus apaisantes. Le navire de croisière permet de se déplacer facilement en fauteuil roulant, dispose de cabines facilement accessibles, permet de choisir entre de nombreuses activités de loisirs à bord ou des excursions avec différents degrés de difficulté, des menus hyposodiques spéciaux et des régimes pour les diabétiques et les patients cœliaques. Les voyagistes spécialisés dans les croisières pourront recommander des itinéraires et des promotions pour des vacances adaptées aux personnes âgées