Douleur aux genoux en montant les escaliers : causes et solutions

Publié le : 11 août 20207 mins de lecture

Descendre et monter les escaliers sont des actions simples, que tout le monde pratique quotidiennement. Parfois, en raison de blessures ou de limitations de mouvement dues à l’âge, des douleurs articulaires peuvent survenir. Cela peut provenir des problèmes d’équilibre, des muscles des jambes affaiblis, une mauvaise circulation ou des douleurs au genou. Ainsi, des gestes simple comme descendre un escalier peut devenir difficile et créer pas mal de désagréments physiques et psychologiques. Mais quels sont réellement les causes de ces douleurs ? Comment prévenir et maintenir l’autonomie du mouvement?

Ce qui cause les douleurs aux genoux

L’un des principaux problèmes que rencontre la plupart des personnes est la douleur aux genoux. Il s’agit d’un point particulièrement délicat pour les jeunes sportifs et pour ceux qui ont un certain âge. Ils sont plus à risques d’avoir des articulations faibles engendrant des maladies articulaires. Si ce trouble n’est pas traité correctement, il peut devenir chronique. D’ailleurs, il peut restreindre sérieusement la liberté de mouvements du sujet. Le genou est l’un des articulations les plus importantes du corps, mais en même temps c’est un point particulièrement fragile. Il est sujet à des blessures et parfois même à des douleurs très aiguës. Lorsqu’elles apparaissent, elles gênent votre vie quotidienne pouvant même influencer vos mouvements s’avérant apparemment très simples.

L’une des causes les plus fréquentes de la douleur au genou est le surpoids. Il peut causer des dommages mineurs ou une douleur momentanée sur une articulation jeune et inutilisée. Cependant, les risques sont bien plus importants si le sujet est plus âgé ou si le genou a déjà subi d’autres traumatismes. Dans ce cas, même un mouvement insignifiant comme monter et descendre les escaliers peut être douloureux et difficile. Une autre origine très fréquente, surtout chez les jeunes, est la pratique incorrecte d’une activité physique. Des entraînements prolongés, surtout en ce qui concerne la course à pied. Une inflammation comme une bursite, une tendinite ou un traumatisme encore plus grave comme une entorse ligamentaire peut alors survenir. L’articulation du genou est également sujette à des douleurs qui peuvent être causées par des maladies dégénératives comme l’arthrose. Il s’agit d’une pathologie chronique qui tend à réduire de plus en plus la fonctionnalité de l’articulation. Elle détériore le cartilage et provoque une inflammation. Cette maladie peut être favorisée par une prédisposition génétique et le vieillissement. Sans oublier le surpoids, la sédentarité et le traumatisme de l’articulation, mais avoir mal au genou n’est pas une arthrite. En effet, cette dernière peut également figurer parmi les causes des douleurs aux genoux. Mais, il s’agit d’une autre maladie présente sous de nombreuses formes. Parmi ces causes, il y a l’arthrose. Elle est principalement causée par le vieillissement et fréquente surtout chez les plus de cinquante ans. Cela provoque l’usure du cartilage et la modification conséquente de la structure osseuse.

Douleurs aux genoux : prévention et conseils pratiques

Il existe un certain nombre de mesures qui, si elles sont mises en œuvre, peuvent prévenir les douleurs relatifs aux genoux. Pour ceux qui font du sport, il est très important de ne jamais sauter la phase d’échauffement. Ensuite, il faut renforcer les muscles des jambes par des exercices spécifiques afin qu’elles puissent mieux soutenir le genou. Il est tout aussi important de ne pas augmenter soudainement l’intensité des exercices effectués en portant des chaussures adaptées. Il est particulièrement important pour les personnes plus sédentaires de ne pas être en surpoids. Cela permet de ne pas entraver davantage les possibilités de mouvement et d’éviter de surcharger l’articulation du genou. Si vous n’avez plus aucun moyen de prévenir la douleur, vous pouvez la limiter en essayant de renforcer l’articulation. Il est conseillé d’appliquer de la glace et de garder les jambes au repos lorsque cela est nécessaire.

Toutefois, l’activité physique est importante et il existe un certain nombre d’exercices recommandés. S’ils sont pratiqués régulièrement, ils favorisent la mobilité des articulations. D’une part, il s’agit de renforcer les muscles et les articulations. D’autre part, il peut être une activité aérobie pour améliorer la circulation et aider à contrôler le poids du corps. Le conseil est de consulter votre médecin ou votre kinésithérapeute pour recevoir un programme d’exercice personnalisé. En général, les activités telles que la natation, le vélo et la marche sont toujours recommandées. Tandis que les sports plus lourds comme la course à pied, le tennis et le ski ne le sont pas.

Comment maintenir l’autonomie de mouvement?

Que faire pour essayer de rester autonome en cas de blessures ou de difficultés de mouvement impliquant l’articulation du genou ? Un premier secours peut certainement être l’utilisation d’une canne ou de béquilles. Le fait de disposer d’un tel support peut faciliter les mouvements et donner plus de sécurité et de stabilité. Il permet ainsi de limiter les risques de chute. Il faut bien choisir le bâton et les béquilles, selon les besoins du sujet en s’adressant à des magasins spécialisés. Surtout au début, apprendre à se déplacer avec peut être compliqué, mais ce n’est qu’une question de temps. N’hésitez pas à vous faire aider, surtout si vous êtes une personne âgée et s’il s’agit de votre première fois. Lorsque même une aide telle qu’un bâton ou des béquilles ne suffit pas, parce que la force physique a diminué.

Quand la douleur est trop aiguë et que des gestes quotidiens apparemment simples semblent devenir des obstacles insurmontables. L’important est de chercher une solution adaptée aux besoins. Il n’est pas nécessaire de déménager toute la maison au rez-de-chaussée. D’ailleurs, il ne faut pas forcément avoir du personnel de soins à domicile formé et disponible à tout moment. Avant de recourir à des solutions radicales, plusieurs possibilités sont à envisager, comme l’installation d’un fauteuil monte-escalier ou d’un mini-ascenseur. De cette façon, vous pouvez surmonter le problème des escaliers sans avoir à les enlever de la maison. Vous pouvez simplement rendre les différents étages accessibles. Cela permettra à quiconque d’utiliser les espaces de manière indépendante et sans risque. Que l’origine soit une blessure ou à la progression de l’âge, la douleur au genou n’est jamais facile à gérer. Elle peut dans certains cas restreindre réellement la liberté de mouvement. Avec des solutions appropriées, l’autonomie peut être retrouvée et le cadre de vie peut être vécu en toute sérénité.

Plan du site