Le vélo : l’outil pour le bien-être et la santé des personnes âgées

Le vélo est un allié précieux contre la sédentarité et la solitude, deux problèmes souvent rencontrés par les personnes âgées et qui sont imputables à de véritables maladies.

Rester toujours à la maison est une habitude néfaste : le manque d’exercice peut entraîner l’apparition de troubles graves, notamment:

– L’obésité et les difficultés circulatoires

– L’atrophie musculaire

– Les carences en vitamines.

La réduction des contacts sociaux et l’isolement qui en résulte peuvent facilement conduire à la dépression. La bicyclette, en revanche, permet de garder son corps tonique, de rester à l’extérieur et de passer plus facilement du temps avec ses amis et sa famille. Il est toutefois recommandé à tout sénior de demander conseil à votre médecin avant de commencer la pratique d’une nouvelle activité physique comme le vélo.

Les avantages du vélo pour les personnes âgées

Les avantages du vélo pour les personnes âgées sont nombreux et s’appliquent aussi sur leur santé ou leur vie sociale. Toutefois, il ne faut pas oublier que ces individus ne sont plus aussi agiles et rapides qu’auparavant, et qu’ils devront donc prendre quelques mesures simples pour exercer en toute sécurité. Un élément à ne pas sous-estimer, par exemple, est le choix du vélo : le vélo doit en effet être adapté à vos besoins moteurs et à leur constitution physique, au risque de faire des efforts inutiles et de nuire aux articulations.

Il est également judicieux de choisir des itinéraires qui ne sont pas encombrés et loin des routes fréquentées, de toujours porter un casque et de maintenir une vitesse réduite. Même si la condition physique reste encore bonne, il ne faut pas oublier que les réflexes ne sont probablement plus en mesures de gérer toutes les situations lors d’une session en vélo.

Pour les personnes âgées qui vivent dans des endroits où la plupart des routes sont en pente, une solution efficace peut être le vélo électrique qui, grâce au pédalage assisté, leur permet de faire les montées sans faire d’efforts excessifs. En revanche, lorsque le terrain est à niveau, il est préférable de laisser de côté toute aide mécanique afin de pouvoir réellement faire l’exercice physique utile au bien-être du corps. Les petits trajets pourront en plus être effectués en vélo et les seniors pourront même se rendre à certaines destinations dès lors qu’ils se sont habitués à la mobilité en deux roues à pédales.

Pratiquer le vélo en toute sécurité

En plus des consignes ci-dessus, comme porter un casque, maintenir une vitesse réduite et éviter les routes surpeuplées, il existe d’autres petits conseils à suivre pour utiliser le vélo en toute sécurité à tout âge. Par exemple, il est essentiel d’équiper le vélo de feu avant – blanc – et de feu arrière – rouge – (entre autres choses désormais exigées par la loi), d’un klaxon ainsi que d’un rétroviseur, afin d’être toujours visible et entendus par les automobilistes et les piétons. Nous recommandons également le port d’une veste réfléchissante, en particulier aux heures sombres et lors de la traversée de tunnels et de galeries.

Un conseil supplémentaire pour pédaler dans les endroits peu éclairés peut nécessiter l’application de catadioptres sur les pédales et les rayons des roues, afin de se rendre encore plus visible pour les automobilistes. Naturellement, il est très important de prêter une attention totale à la route, en conduisant avec les deux mains sur le guidon, sans tenir aucun objet dans les mains. Il est enfin nécessaire de prendre constamment soin de votre vélo, en l’emmenant périodiquement chez le cycliste pour un contrôle, notamment pour vérifier l’état des freins et des roues.