Troubles et déficiences auditives liés à l’âge comme la presbyacousie

La perte auditive chez les personnes âgées est une infection naturelle, liée à l’âge. La presbyacousie touche la plupart des personnes de plus de 65 ans et se manifeste par la difficulté à comprendre les paroles de son interlocuteur dans un environnement bruyant. Cette sensation de surdité se déclare par la présence d’acouphènes. Il s’agit de la perception de bruit de fond désagréable. La presbytie peut également entraîner une sensation d’inconfort lorsque vous entendez des bruits forts et soudains (comme le tintement d’un couvert tombant par terre). Cette gêne auditive peut aussi être ressentie lorsque vous écoutez de la musique. Le problème auditif chez les personnes âgées est lié à la dynamique réduite de la cochlée, la partie de l’oreille moyenne qui fonctionne comme le “cerveau” du canal auditif.

Problème de l’audition et troubles organiques

Le degré de perte auditive chez les personnes âgées est principalement déterminé par des facteurs génétiques. Cela signifie que, bien que la perte progressive se situe dans l’âge normal du processus de vieillissement, certaines personnes entendent mieux que d’autres. Cependant, certaines maladies peuvent augmenter les risques de détériorer la santé auditive des patients. C’est le cas du diabète, l’hypertension, les problèmes de thyroïde et l’hypercholestérolémie. Le stress est aussi un facteur majeur provoquant la perte d’audition, puisqu’il peut affecter la circulation sanguine et provoquer l’acouphène.

Le développement de ce trouble diffère entre les deux sexes. Les oreilles des femmes sont naturellement mieux protégées que celles des hommes. Cette condition favorable est due à l’effet “protecteur” des œstrogènes. Après la ménopause, la perte d’audition chez les femmes est plus marquante. Ce constat s’explique par le changement hormonal auquel elles sont soumises.

Conseils pour limiter la perte auditive chez les personnes âgées

Pour traiter le problème de l’audition, la meilleure solution est de consulter un médecin ORL et de choisir l’aide auditive la mieux adaptée à vos besoins. Un audioprothésiste est capable de concevoir un appareillage sur mesure. En France, le médecin spécialisé dans le traitement de l’oreille pourra apporter quelques conseils pratiques dans la vie de tous les jours. Il existe en effet quelques petites astuces qui peuvent ralentir l’évolution de la presbytie chez les retraités, à commencer par l’adoption d’une alimentation variée et équilibrée. Les médecins et les nutritionnistes conseillent les aliments pauvres en sel (principale cause d’hypertension) et de réduire, voire éliminer complètement l’alcool.

Privilégiez plutôt la consommation de viande blanche, de poisson et de légume. Pour ce qui est des compléments alimentaires, il est toujours plus prudent de demander conseil à votre médecin généraliste ou à votre audioprothésiste. Ces praticiens pourront vous suggérer des produits aux propriétés cochléaires protectrices utiles pour contenir le problème d’oreille.

Troubles auditifs chez les seniors : comment favoriser la communication ?

Quand on vieillit, on perd progressivement certaines fonctionnalités organiques et cela peut provoquer un sentiment de malaise et d’impuissance chez les seniors. Cela conduit à une véritable dépression : c’est pourquoi il est nécessaire que les amis et la famille fassent de leur mieux pour mettre les personnes âgées à l’aise dans n’importe quelle situation.

En présence d’une personne dont l’audition se détériore, il est utile d’adopter certains comportements visant à favoriser la communication. Parmi les précautions à prendre pour soulager le déclin cognitif des patients, il est recommandé de : parler de face, faire preuve de patience en essayant d’épeler les mots autant que possible. De plus, si les personnes âgées aiment quitter leur domicile et rencontrer d’autres personnes, il est judicieux de ne pas les emmener dans des endroits bruyants. Le restaurant en est l’exemple classique : en raison du bourdonnement de fond, la personne âgée peut en effet percevoir un sentiment d’agacement, dû à la difficulté de parler à son entourage.

Les personnes âgées et la déficience auditive : des solutions acoustiques pour tous les besoins

Se rendre compte que l’on ne peut plus entendre comme avant est une réalité difficile à concevoir, même pour ceux qui sont déjà pleinement intégrés dans ce que l’on appelle le “troisième âge”. De nombreuses personnes âgées ne veulent pas porter d’appareils auditifs, même si de nos jours la technologie dans ce domaine a fait d’énormes progrès, en développant des solutions légères et pratiquement invisibles qui peuvent parfaitement répondre à différents besoins. C’est pourquoi il est important de se renseigner auprès d’un audioprothésiste pour qu’il informe les patients (et leurs familles) sur les avantages concrets que les dernières générations d’appareillages peuvent apporter, en vue d’améliorer l’audition pour une meilleure vie.