Régime senior : quelques conseils pour mieux manger

Comme les enfants, les personnes âgées sont des êtres fragiles dont l’alimentation devrait être surveillée. Quand on prend de l’âge, on devient plus sensible aux changements climatiques, et tout autre facteur externe susceptible de bouleverser le fonctionnement de l’organisme.

Le comportement alimentaire se trouve alors modifié, et les seniors ont du mal à trouver leur équilibre. Cela se traduit généralement par un manque d’appétit, ou inversement, un mode de consommation trop excessif de certains aliments.

Savoir ce qui se trouve dans son assiette

Chaque aliment dispose de propriétés qui lui sont propres, et renferme des nutriments, indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Tout bon régime alimentaire commence par le choix des bons aliments et la prise de conscience de leurs missions dans le corps humain. Les éléments qui les composent doivent être soigneusement évalués, à commencer par l’eau. L’eau minérale riche en sodium, procure un apport en calcium important, idéal pour la santé des seniors. Au même titre que la qualité, la quantité d’eau absorbée chaque jour doit être suffisante, afin de compenser les pertes d’eau dues à la transpiration, mais surtout pour rester bien hydraté. Les boissons gazeuses ou trop sucrées sont à proscrire du régime alimentaire des personnes âgées.

Outre l’hydratation, les aliments consommés doivent être bien régulés, au risque de provoquer des carences. L’idée n’est pas de manger uniquement des fruits et légumes, mais plutôt de varier ses plats au quotidien. Cela permettra non seulement de rester en bonne santé, mais aussi de faire plaisir à ses papilles !

Les aliments à intégrer dans ses repas

Évidemment, les fruits et légumes seront inséparables à votre régime alimentaire, mais attention, ils ne doivent pas faire cavalier seul ! L’équilibre est de mise, vous pouvez vous référez à la pyramide alimentaire pour avoir une idée de ce qu’il faut manger. Le concept est simple, tous les aliments qui se trouvent à la base sont à consommer en plus grande quantité. Au fur et à mesure que vous remontez vers la pointe de la pyramide, la quantité doit être plus modérée.

L’eau se trouve à la base, il faut en boire à volonté, viennent ensuite les fruits et légumes, que l’on doit consommer au moins 5 fois par jour. Plus haut, il y a les féculents comme le pain et les céréales , à manger à chaque repas, puis viennent les produits riches en protéines comme la viande rouge ou les produits laitiers. Enfin, vous trouverez au sommet les sucreries, l’alcool et toutes les petites gâteries que vous pouvez vous permettre de temps à autres.

A quoi faut-il faire attention ?

Il faut également trouver un équilibre par rapport à la prise de médicaments et à l’interaction qu’ils peuvent avoir avec les nutriments : les médicaments inhibent souvent l’odorat et le goût, ce qui fait que les aliments ont tendance à présenter des saveurs plus prononcées lorsque la pression artérielle augmente. Il s’agit d’un “piège” auquel les personnes âgées n’accordent pas assez d’importance.

Manger moins mais mieux

Pour ceux qui ont franchi le seuil du troisième âge, la qualité nutritive est décisive pour rester en pleine forme. Il est préférable de faire plus de repas de petite quantité, afin que le corps puisse assimiler le juste nécessaire. Se gaver de nourriture entraîne un risque de surpoids, et limite les aptitudes physiques, ce qui fragilisera la personne âgée plus qu’elle ne l’est déjà.

L’objectif est de limiter la consommation de sucres et de glucides complexes, en préférant les bonnes matières grasses comme l’huile d’olive par exemple. Notez toutefois qu’il s’agit là de généralités, car chaque patient est différent. Le mieux serait de consulter un professionnel de la santé ou de la nutrition, afin de déterminer le régime alimentaire adapté à chacun.