solidaires fin de vie

Prévenir le stress des aidants et des soignants des personnes âgées

Etant donné que les personnes âgées ont besoin de soins, de soutien et d’accompagnement pour leurs activités quotidiennes, les soignants, les aidants ou les professionnels de santé doivent être efficaces et à l’écoute à tout temps. Les soins dont ils ont besoin : consulter le médecin, organiser les médicaments, faire les courses, effectuer des tests et des traitements. Face à cette dépendance ou à une situation d’handicap, les personnes âgées ont besoin d’aide pour réaliser leurs activités au quotidien ou s’ils sont face à des troubles mentaux et physiques graves. De ce fait, les aidants et les soignants demandent de l’attention et de l’amélioration au quotidien pour faire face à la difficulté de leur tâche.

La difficulté des tâches des aidants pour les personnes âgées

Toutes les personnes âgées n’ont pas les mêmes demandes et besoins. Les soins et l’accompagnement dépendront de chaque situation et surtout du stade ou de la phase de la maladie progressive de chaque personne. La famille peut demander de l’aide d’une assistance médicale comme les infirmiers à domicile ou admettre les personnes âgées dans un établissement prenant en charge les soins palliatifs.

Malheureusement, toutes les familles ne peuvent pas assumer les frais d’une ehpad ou d’une maison ou encore pour diverses raisons un membre de la famille doit prendre en charge la personne âgée :

-Obligation morale basée sur des aspects culturels et religieux.

-Condition du mariage.

-L’absence d’autres personnes pour aider la personne âgée.

-Manque de moyen financier qui ne permet pas de payer des professionnels pour effectuer les soins.

Plusieurs études scientifiques font état de l’émergence de sentiments ambigus chez les aidants familiaux. Ces sentiments oscillent entre l’amour, la colère, la culpabilité, l’acceptation, le déni, la nervosité, etc. Ces sentiments affaiblissent la relation quotidienne avec les personnes âgées et les autres membres de la famille. Les aidants font difficilement face à la situation quand la personne âgée présente des comportements agressifs, une dépendance totale, un manque de sommeil et d’appétit, des idées de persécution, et même de l’entêtement et des répétitions constantes. Il s’agit de situations d’une grande usure et qui méritent une attention particulière lorsqu’elles sont très fréquemment et intensément exposées.

Les symptômes d’usure et de stress sont :

-sentiment d’oppression ou d’inquiétude excessive,

-sentiment de fatigue la plupart du temps ;

-trop ou pas assez de sommeil ;

-agressivité et énervement ;

-désintéressement par rapport aux activités et manque plaisir à les réaliser ;

-tristesse et culpabilité d’être impuissance face à la maladie de la personne âgée ;

-douleurs fréquentes dans le corps et abus de médicaments souvent sans avis médical pour atténuer ces douleurs.

Des mesures psychosociales sont souvent nécessaires pour aider le soignant. Dans le cas de croyants, la spiritualité peut également les aider. Face à la difficulté de prendre en charge les soins des personnes âgées, l’hospitalisation dans une ehpad est nécessaire pour un suivi médical et des soins appropriés selon l’âge et ce en fonction du niveau de gériatrie de la personne. Une équipe de professionnels peut aider au mieux la personne âgée et par là-même la famille.   

Diminuer et éviter le stress des aidants pour les personnes âgées

Les signes de stress montrent clairement le manque d’équilibre du corps et mettent en garde face à l’urgence de prendre en main la santé et la qualité de vie du soignant. L’aidant a également besoin d’aide et de soins.

Pour cela, il faut en premier lieu accepter de l’aide et savoir demander de l’aide. Organiser et déléguer certaines tâches pour que d’autres contribuent aux soins quotidiens. Laisser alors à la personne le choix de l’activité qu’elle peut assurer. Proposer de collaborer qui interagissent dans la vie quotidienne de la personne âgée. Par exemple, accepter qu’une personne fasse la promenade de la personne âgée deux fois par semaine. Demander à une autre personne de faire les courses ou de cuisiner du soignant de temps en temps.

Valorisez votre engagement et les soins que vous pouvez offrir. Il est assez fréquent que les aidants se sentent coupables mais il est important que vous sachiez que personne n’est parfaite et que vous faîtes de votre mieux. Les décisions que vous prenez se feront en fonction de vos possibilités et de vos conditions.

Essayez d’obtenir une aide sociale. Pour ce faire, restez en contact avec votre famille et vos amis qui peuvent vous offrir une écoute et un soutien. Débarrassez-vous des blessures et des ressentiments et soyez prêt à vous joindre à des personnes qui manifestent également de l’intérêt et du souci pour les personnes âgées. Favorisez la proximité, évitez les disputes et les rancunes. Prenez le temps par semaine de rencontrer d’autres personnes même pour une petite promenade, boire un café et d’activités avec des amis.

Pour prendre soin d’une personne âgée sans vous user et stresser, il faut aussi prendre soin vous-même pour votre santé. Cultivez une bonne perception de vous-même, prenez le temps chaque jour d’une bonne respiration et à chaque occasion de prendre du recul. Essayez de prendre les pauses nécessaires et de créer une routine pour un meilleur équilibre face à des situations stressantes. Faites en sorte de respecter une bonne hygiène de vie : manger à l’heure, faire des pauses, boire beaucoup d’eau et ne pas attendre d’être malade avant de demander de l’aide.

Quitter la version mobile